En 2000, je ne sais pas vous, mais moi j’avais 20 ans. Et pour ceux qui se demande si j’avais déjà ma barbe, je vous répond tout de suite que oui. Mais en 2000, souvenez vous, la SEO était ce qu’on peut dire de très simple: faire du liens (oui je sais ça fait mal aux yeux).

En 2000, en SEO, fait ce que tu veux !

C’était un peu ça. C’était la bonne époque des livres d’or, des forums et de l’IRC. On avait des pages avec des kilométres de lien et surtout on se prenait pas la tête à positionner un « no follow » sur une balise « <a href= »# »>…</a> ». Les CMS n’étaient pas encore légions et ce du aux couts des serveur de notre eternelle jeunesse: on ne trouvait pas à chaques coins de rues un hosteur proposant du php avec base de données illimités et nom de domaine gratuit. Pire que ca, à cette époque, on était très limité sur la technique.

D’où l’idée des livres d’or, qui dans leurs premières versions, était un doux mélange de fichier texte, HTML et javascript. On pouvait glisser un petit mot doux au « webmaster » (c’est comme ça que j’ai connu ma femme au passage…), on posait un lien, souvent symbolisé par une petite maison et dans le texte on pouvait aussi poser un lien.

On avait aussi les compteurs de visites, vous savez ces gros chiffres qui tournaient en incrémentant de 1 à chaque « refresh » de la page. Décidément, je suis nostalgique de cette époque, on posait nos liens tranquillement et sans se prendre le choux avec Google et ses pénalités.

Les années 2000 reviennent en force en 2015: et PAN dans la face de Google

Le jeu que je vais vous proposer va vous plaire. Connu des plus vieux parmi nous, mais dénigré par les plus jeune, on va ressusciter les vieux trucs des années 2000. La raison est toute bête, il y a dans le fin fond de Google des sites dinosaure qui ont survécu. Ils sont toujours là, avec leurs compteurs, leurs livres d’or et tout le tralala de l’époque.

Je peux me tromper, je vois souvent des copains SEO parler de « souveraineté » d’un nom de domaine. OMGC !!(Oh My God Creator … je me suis pas fait chié a taper au maillet sur des tablettes en granite pour rien !!). Ne pensez vous pas, qu’un nom de domaine vieux de 15 ans ne puisse pas peser un tantinet dans la balance ? Moi je pense que oui !

Va chercher Lycos

Et si on cherchait des « guessbook » ? Et tant qu’a faire, faisons ça mode bourrin. Je vous propose de faire une petite recherche du genre

inurl:.edu+inurl: »guestbook.php »

Alors ? Sympas ce qu’on peut trouver ? On peut aussi faire une recherche sur

signer livre d’or

Effet kisskool garanti ! Certes, il faut faire le tri, mais avec un système automatisé avec Zeno (voir mon camarade Seoxis), vous allez apprécier.

Et les compteurs dans tout ça ??!! Je vous laisse jeter un oeil sur ce site dédié à nos bon compteurs de l’époque, remis au goût du jour (vous comprendrez pourquoi !!)

Allez plus loin, allez plus haut !

Pour les plan très pourri que vous allez trouver, Moise vous propose de les mettre en pratique dans vos plans T2 voir T3, histoire de blaster vos tiers de façon simple et sans prise de tête. Attention de ne pas être trop euphorique, l’abus de livres d’or n’est pas forcément bon. N’oubliez pas que la meilleurs façon de faire c’est de panacher votre linking au maximum… d’où pour moi un intérêt certains de jouer avec ces vieux jouets.

Et vous, jouez vous encore avec vos vieux jouets aujourd’hui ??

Share.

About Author

Leave A Reply