Cela fait un bon moment que je me dis qu’il faut que je me lance dans une série d’articles sympas. Alors j’ai choisi de parler de R. Merci à Vincent Terrasi pour m’avoir ouvert les yeux sur ce super sujet, cette série d’articles lui est donc dédié !

Mais c’est quoi R ?

R est un langage de programmation dédié aux traitements et l’organisation des données. Le but ultime est donc de pouvoir y appliquer des tests statistiques en tout genre et de produire en bonus des beaux graphiques !

R est très utilisé dans le milieu de la recherche et on l’utilise essentiellement pour:

  • Organiser et traiter très rapidement des données volumineuses.
  • De produire des graphiques paramétrables pour mieux visualiser les résultats des analyses effectuées.
  • Il est cross os.

Bref avec R on fait des statistiques sur des gros volumes de données, pour le SEO ça peut être:

  • Une optimisation de campagne AdWords
  • Une optimisation de maillage interne
  • etc .

Installer R et R Studio étapes par étapes

Pour vous faciliter la tache avec R (oui vous pouvez tout faire avec un notepad++), l’usage d’un IDE est à mon sens plus que recommandé, ici on utilisera R Studio. Attention ce processus d’installation est dédié à Windows !

  1. On commence par récupérer les packages d’installation:
    1. R: https://cran.rstudio.com/
    2. R Studio: https://www.rstudio.com/products/rstudio/download/
  2. On installe d’abord le package R
    1. On choisit la langue : Français
    2. Vous arrivez sur l’écran d’accueil de l’installation, un clic sur suivant pour passer à la suite 🙂
    3. Et cette fois même opération sur le bouton suivant, ce qui validera en même temps votre acceptation du CLUF
    4. Cette écran vous demande le répertoire d’installation de R. Personnellement je laisse par défaut, à vous de le déployer où vous souhaitez !! Et ensuite, un clic sur suivant.
    5. On se retrouve dans l’écran de sélection des composants à installer, ici je coche tout et je clic, je vous laisse devinez, sur suivant (oui oui !).
    6. L’écran suivant vous demandera comment vous souhaiter « démarrer » R. La encore, je laisse l’option par défaut positionnée à NON. Et on clic encore sur suivant.
    7. Même chose pour l’écran suivant et son déploiement dans les menus de Windows… suivant s’il vous plait 😉
    8. Suivant …
    9. Bon la normalement le package R est en cours d’installation
    10. Youhouuu c’est déployé et vous pouvez cliquer sur « Terminer »
  3. Fort d’une installation du package R, on va maintenant déployer R Studio !
    1. Suivant (et oui)
    2. Choisissez le répertoire de déploiement de R Studio, la encore je laisse par défaut avant de cliquer sur … suivant
    3. La encore, a vous de paramétrer comment vous souhaitez voir R Studio dans les menus de Windows, une fois fait, un ptit clic sur installer s’il vous plait :).
    4. La vous êtes en train d’attendre que l’installation se termine.
    5. Et un clic sur Fermer.

Vous voilà maintenant paré du langage R et de R studio sur votre machine: bravo !

Découverte de R Studio

Après le lancement de R Studio, vous vous retrouvez nez à nez avec ce super écran:

R studio - présentation

R studio – présentation

L’écran est scindé en 3 parties principale:

  • Sur la moitié de l’écran à gauche, vous avez la console R, vous allez pouvoir passer quelques commandes en ligne, lancer une demo technique du produit (lisez le texte ^^)
  • Sur la moitié supérieur de gauche, vous verrez s’affichez vos variables d’environnement que vous aurez défini dans la console ou dans un script R.
  • Et la dernière partie en bas à droite, vous aurez le plaisir de voir le résultat du fruit de vos travaux.

Vous vous sentez plus à l’aise ? Aller, on va se faire quelques manipulations pour prendre en main la bête ^^

Premier pas avec R

Dans mon envie de vous faire découvrir R, j’ai zappé le fait de vous expliquer que R est un langage interprété, donc vous n’allez pas avoir besoin de compiler quoi que ce soit (souvenez vous je vous disiez que notepad++ pouvait faire l’affaire).

Les valeurs

Que ce passe t’il si je saisie quelque chose dans la console et que je valide ma saisie en appuyant sur la touche « entrée » ?

saisie console R

saisie console R

Donc la j’ai saisie la valeur 10 et en retour j’ai droit a un [1] 10. Cela veut dire tout simplement que la première valeur de donnée est 10. Dans des traitements plus complexes, on aura potentiellement plusieurs résultats et vous verrez apparaître des [1], [2] etc etc.

Quelques opérations de base à connaitre:

  • multiplication: *. Exemple: 2*2  [1] 4
  • soustraction: -: Exemple: 4-2  [1] 2
  • division: / : Exemple: 4/2 [1] 2
  • modulo: %% : Exemple: 5%%2 [1] 1
  • partie entière du résultat d’une division: %/% : Exemple: 5%/%2 [1] 2
  • la valeur décimale est exprimée par un point: Exemple 2.5 [1] 2.5
  • puissance: ^Exemple: 2^3 [1] 8
  • combinaison d’opérations: (((10^2)*3)/5)-5+9   [1] 64

Les variables

Vous noterez que ce sont des résultats afficher et par conséquent ils ne sont pas stockés. La solution: les variables. Les variables sont nommées par vos soins, exemple de nom de variable: moise. Pour affecter une valeur à une variable, on utilise le symbole <-, et pour restituer la valeur d’une variable, on l’appel par son petit non

variable R

variable R

Vous remarquerez que votre variable est apparu en haut à droite de votre écran 🙂

varaible R visible

variable R visible

Et pour résumer:

  • valeur numérique dans une variable: a <- 1
  • valeur alphanumérique dans une variable: a <- ‘on est le 19 mai 2016’
  • pour typer une variable (ou une valeur ^^), on utilise as. Exemple
    • moise <- as.numeric(10)
    • si vous tapez as. vous aurez la liste des types disponible
  • Pour tester le type d’une variable, on utilise is. exemple:
    • is.numeric(moise) et on obtient en résultat: [1] TRUE .. du booléen !! On ira pas plus loin pour l’instant ^^

Les fonctions

Ah les fonctions, on les retrouves dans tout langage de programmation. La fonction, c’est votre meilleur amie qui va réaliser des traitements plus ou moins complexe pour vous. Un exemple de fonction serait par exemple de réorganiser vos valeurs de la plus grande à la plus petite.

Dans R, une fonction à un nom et se termine par une parenthèse ouvrante et fermante. Dans cette parenthèse, on peut éventuellement y passer un ou plusieurs arguments, ça ressemble à ça:

nom_de_ma_fonction(arguments)

Pour faire plus simple, si on veut calculer la racine carré d’une valeur, on ferait appel à la fonction sqrt(). Donc la racine carrée de la valeur 12 on aurait: sqrt(12) et en résultat [1] 3.464102 … on ira pas plus loin pour l’instant 😉

Le mot de la fin

J’espère que cette introduction du langage R vous a plus, très bientôt la suite. Notez que si vous avez un besoin en prestation sur ce sujet, vous pouvez me contacter par ici

Share.

About Author

6 commentaires

  1. Bonjour,

    Merci pour ton article qui n’a pas peur de descendre très bas pour expliquer les choses. Et ça tombe bien car je n’y connais rien du tout. Mais ta série d’article peut donner envie de s’y mettre, en donnat des objectifs, des palmiers atteignables facilement.

    Néanmoins, je ne suis tellement pas doué que (avant d’installer le langage et R studio), je suis déjà face à des points que je n’ai pas compris.
    Je n’ai pas compris comment lire ceci : modulo: %% : Exemple: 5%%2 [1] 1

    Typer, ça veut dire indiquer si moïse est une variable du type nombre ou texte ou autre ?

    Je vais installer tout ça, et jouer le jeu avec les prochains articles.

    Régis

    • Coucou Régis,

      Mais si mais si tu es doué 🙂
      Le modulo, c’est le reste d’un division, dans mon exemple: 5/2 : 2 c est le resultat entier, 1 c est le reste car 5-(2*2) = 1 😉
      Tu as trouver tout seul la réponse pour typer.Par défaut une variable est « invariant », on peut traduire par « ni queue, ni tête » (on verra par la suite la notion de « NA » dans R, j’en dit pas plus pour eviter de brouiller les esprits 🙂 ).

      Le prochain article est en cours de rédaction, ça ne devrait pas tarder 🙂

  2. Vas y mollo dans ton rythme de rédaction, je suis un peu charrette niveau emploi du temps. Alors apprendre un outil et un langage en 10 leçons tous les jours je vais pas pouvoir suivre !

  3. Pingback: Push your hands in the langage R: mode avancé - moise le geek

  4. Pingback: SEO in the AIR - ep 004 - scrap en datascience avec R | Digitators

Leave A Reply