SEO entre potes saison 1 épisode 10: bien choisir sa niche

Niche seo

On se retrouve pour un 10éme épisode ou on parle de comment bien trouver sa niche, en mettant de côte le SEO. Puis à la fin on revient sur notre avancée de notre use case 🙂

" class="prev-article">Previous article

Related Articles

4 Comments

  • NicolasWeb , 3 février 2016 à 17:14 @ 17 h 14 min

    Tout d’abord, j’aime beaucoup ce podcast qui apporte beaucoup de fraîcheur et de spontanéité 🙂 Continuez c’est du bon !

    Ensuite, je voulais écrire un article sur le sujet depuis un moment, mais finalement je ne l’ai pas terminé tant le sujet est vaste (je découperai peut-être). Du coup, voici mes commentaires sur ce podcast :

    Choix d’une niche :
    ——————-

    Je me pose toujours cette question : est-ce qu’un besoin existe ?
    Si le besoin n’existe pas je laisse tout de suite tomber, on est pas là pour créer du besoin.

    Du coup, une analyse de niche correspond à une analyse de besoin. Mon objectif est de toujours trouver une communauté sur Internet de personnes qui sont à fond dans la niche.

    Mieux : je pars souvent du produit à vendre pour choisir la niche. Ensuite, je me demande quels sont les problèmes des gens qui achètent ce produit et je construit un site autour.

    Pour moi, plus la cible et la niche est spécialisée et mieux c’est : il y a pas 36 produits à vendre, on peut faire un guide d’achat rapidement et du coup on passe pas 100 heures à rédiger/acheter du contenu.

    Ensuite, une fois qu’on a fait le tour de la niche, on passe à la suivante.

    A la limite, la monétisation vient à ce moment (perso c’est affiliation, car la pub ça paie pas).

    Concurrence :
    ————-

    Cela fait partie de ma démarche de choix de la niche : comme le dit Yeurl « faut regarder ce que font les copains ».

    Effectivement c’est le mieux à faire.

    Il faut aussi regarder si des places sont à prendre dans la SERP sur la niche. On peut utiliser du Google Keywords Planner, du Google Trends, du Moz, du Majestic, Ahref, etc.

    J’ai aussi utilisé Long Tail Pro mais, au final, j’aime bien regarder dans le détail.

    Je fais aussi direct une analyse des mots clés avec les positions dans Serposcope ou un outil custom. C’est un peu long, mais au moins on sait tout de suite où sont les concurrents et par quel bout on peut commencer à attaquer pour avoir le meilleur ROI.

    La question que je me pose c’est : « combien ça va me coûter en temps et en argent pour être sur la première page ? ».

    Si le deal me semble bon, je fonce sur la niche (parfois avec des NDD tout neuf même).

    Quelques observations :
    – trop de compétition : il y a de l’argent à se faire mais fait du temps pour se positionner
    – pas assez de compétition : c’est quite ou double, soit on est visionnaire et on est le premier sur la niche soit ça intéresse personne

    Bref, comme indiqué dans le podcast :
    – recette de cuisine -> NON
    – recette de cuisine marocaine -> WHY NOT

    Stratégie :
    ———–

    Je pense qu’il faut attendre 9 à 12 mois avant d’avoir un premier retour sur ce qu’on a fait.

    Déjà car il y a des trucs saisonnier et qu’on s’y attends pas forcément. Donc laisser tourner un an, ça permet d’avoir un aperçu de cela.

    Au bout d’un an, on peut aussi voir si le TOP3 de la SERP a bougé, s’il y a des nouveaux acteurs, etc.

    Mais bon, là c’est chacun fait comme il veut, mais ma stratégie globale (pas pour mes clients, pour moi) c’est de multiplier les petites niches.

    Histoire de la dépendance :
    —————————

    Je connais le principe du dealer qui fait goûter le produit gratuitement avant de faire payer le plein pot.

    Malheureusement, c’est rarement possible de le mettre en place rapidement. Ca fonctionne bien pour du service ou du logiciel, mais dans la plupart des cas c’est loin d’être évident…

    Mais, après c’est possible que je sais pas faire 😉

    Erreur communes :
    —————–

    Ces dernières années j’ai fait pas mal d’erreurs et voici les principales :
    – choisir une niche qui intéresse personne
    – choisir une niche avec rien à vendre ou pour les pauvres (les visiteurs achètent pas)
    – arrêter trop tôt !
    – trop de compétition : du coup, faut attendre 2 voir 3 ans pour que son travail porte ses fruits…

    Pour le « use case » :
    ——————–

    Vraiment sympa comme initiative, mais j’ai un peu de doute sur la stratégie de reprendre du contenu en anglais, le traduire grossièrement (Google Translate) et le republier.

    Quand je fais un site, il y a une grosse part de marketing et il faut convaincre le visiteur d’acheter le produit ou de se rendre sur une page donnée.

    Du coup, même si vous allez faire des visites (ça j’en doute pas), je suis pas certain que ça va convertir super…

    Bref, j’ai hâte de voir la suite 🙂

  • moise , 6 février 2016 à 02:06 @ 2 h 06 min

    Salut Nicolas,

    Merci de ton retour et de tes encouragements ça fait plaisir :). J’essaye de contacter en privé pour modifier ton commentaire en article

    Seb

  • lionel , 15 février 2016 à 20:34 @ 20 h 34 min

    Slt Moïse,
    sympa comme dab, on sent que ya de la vie derrière la porte !!! 😉
    Yaurait moyen de choper ton .xmlz ?
    Je débute et ça serait vraiment top pour se faire les dents sur un projet similaire !

  • moise , 16 février 2016 à 02:55 @ 2 h 55 min

    Merci Lionel,

    Pour le projet zenno, aucun intérêt. Si tu veux des réponses à des questions précises contactes moi sur skype (yeurl_ pour l id).

    A très vite 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *